Physique-chimie à Jean Moulin

Forum d'entraide en physique-chimie pour les élèves du lycée Jean Moulin de Draguignan.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 La Légende De L'Interpol

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Honeo
Accro du forum


Masculin
Nombre de messages : 114
Age : 22
Localisation : Chemin du Bout du Monde 03130 Le Donjon
Date d'inscription : 27/06/2008

MessageSujet: La Légende De L'Interpol   Ven 19 Sep - 20:11

« Rien ne sert de courir, il faut partir à point » disait La Fontaine, mais nous étions déjà demandé ce qui se passerai si la tortue avait courue et le lièvre marché, la tortue aurait-elle puisée dans des réserves jusqu’alors inconnues ou se serait-elle arrêtée au bout de quelques mètres, exténuée d’avoir porté sa carapace durant cette brève accélération ? Et le lièvre, aurait-il eu une malchance telle qu’il ne put pas avancer sans que le destin ne s’acharne sur lui une nouvelle fois, lui infligeant une autre défaite, ou serait-il victorieux après cette démonstration de patience. Quoi qu’il en soit, il est fort probable que l’issue de cette course n’eut pas la même fin que celle dont on connaissait déjà l’existence.

Tout préjugé serait ainsi balayé d’un revers de main, l’utilité de l’eau pour éteindre un feu si celui-ci était assez chaud pour l’évaporer avant le moindre contact avec une flamme, la peur de la moquerie alors que le rire fait la santé, ou encore une supériorité entre un professeur et un élève…


Cymepkn et Paccbet les deux dieux suprêmes de l’existence s’ennuyaient, seuls sur leurs nuages divins, ils décidèrent ensemble d’opposer deux types d’humains, dans leur sagesse infinie, ils approuvèrent l’idée que cet affrontement ne serait pas physique mais psychologique afin de définir lequel des deux prendrait l’ascendant sur l’autre, ils prirent alors comme adversaire, une jeunesse lycéenne qui devrait se hisser au niveau de leur professeur au terme d’un jeu sans précédent, il se mirent à crée deux parchemins, ils appelèrent le premier l’ Inter Prophétie Originelle Lycéenne, et l’autre La Commission Intérieure Académique. Ils décidèrent de confronter les deux partis, au terme d’un jeu qui concernerait à récupérer l’artefact de l’autre pour enfin profiter du cadeau céleste conféré par la possession des deux objets. Mais contrairement à ce qu’on pouvait prévoir, ils décidèrent de confier celle qu’on appellera InterPOL à un professeur et la CIA à un élève. Ainsi commença la légende de l’InterPOL et de la CIA


Dernière édition par Honeo le Sam 4 Oct - 0:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Honeo
Accro du forum


Masculin
Nombre de messages : 114
Age : 22
Localisation : Chemin du Bout du Monde 03130 Le Donjon
Date d'inscription : 27/06/2008

MessageSujet: Re: La Légende De L'Interpol   Sam 4 Oct - 0:17

« P’tain, tu mesure quoi avec ton multimètre là ?
-Euh… des Ohms ?
-Mais qu’est-ce que tu fous sur c’te borne alors !
-Ah ouais.

Tom était en classe de 2nde, il venait de rentrer en classe de MPI, l’ « élite » comme on disait sur un ton de plaisanterie. Pas très grand, un peu maigre, il avait toujours été l’ainé de la famille le garçon qui devait tout porter sur ses frêles épaules, il n’en avait pas pour autant eut une « fabrication » familiale qui l’avait préparé à se frayer un chemin, il s’était fait un monde qui gravitait autour de lui dans un équilibre instable qui menaçait de s’écrouler à chaque instant, mais c’était dans l’adversité que ce garçon s’était créé, et à coups de souris, de touches et d’images de synthèses. C’était un enfant du vingt-et-unième siècle comme il en existait un nombre si important. A son entrée dans son établissement lycéen, il avait fantasmé sur cet aspect de liberté qui s’était offert à lui, mais il avait su faire parti de ce nouvel univers qui contrastait tant avec la vie qu’il observait au collège où les relations étaient méprisantes et méprisée. La vie dans le lycée Jean Moulin n’était jamais semblable aux jours précédents, la vie étudiante était active, proposant de nombreuses activités à ses élèves, c’était un lycée où il faisait bon vivre, ou la nourriture du midi était bonne (une chose très importante, voir la plus important pour ces jeunes gens en pleine croissance).

Tom essayait de se concentrer sur ses manipulations, mais sa tête était encombrée d’une chanson de jazz qui ne l’inspirait pas vraiment et qui l’empêchait de se focaliser sur son travail. La sonnerie retentit pour signaler la pause de 3h. Il sortit de la salle (ou plutôt il fut chassé de la salle par un prof très… expressif), la tête dans les nuages, il se dirigea vers l’escalier en fer qui menait aux salles de Physiques par l’aile droite du lycée. Il s’appuya sur la balustrade, et laissa son esprit divaguer sur ses pensées.

-Le vent qu’il y a aujourd’hui c’est hallucinant…

Soudain il vit un papier se diriger dans sa direction en virevoltant, il l’attrapa au vol. Le papier était une petite enveloppe où il y avait écrit « CIA » en lettres manuscrites.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MAZZAIHTON
Infomaniac


Masculin
Nombre de messages : 234
Age : 25
Localisation : Var- La Motte
Date d'inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: La Légende De L'Interpol   Sam 4 Oct - 15:10

Cool ton récit, hâte de savoir la suite Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gr20-gazou.over-blog.fr
baka neko
Accro du forum


Féminin
Nombre de messages : 195
Age : 27
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 06/09/2007

MessageSujet: Re: La Légende De L'Interpol   Dim 5 Oct - 21:35

ouééé!!! cest bien sympa!!!! lintro donne trop envie de savoir la suite!!! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Honeo
Accro du forum


Masculin
Nombre de messages : 114
Age : 22
Localisation : Chemin du Bout du Monde 03130 Le Donjon
Date d'inscription : 27/06/2008

MessageSujet: Re: La Légende De L'Interpol   Dim 30 Nov - 15:19

Tom ne réussi pas à terminer son TP, toutes ses pensées était accaparées par cette mystérieuse lettre, il se disait qu’il devrait la rapporter au cas où elle appartiendrait à un élève du lycée, mais une partie de lui ne voulait pas la rendre, sa curiosité surement. Depuis qu’il était petit il idolâtrait tous les acteurs de séries policières, alors quand il vit cette enveloppe marqué de Interpol il pensa à un dossier top secret qui aurait par inadvertance atterrit dans ses mains, il la lirait et serait donc recherché par les services secret pour connaître des ordres top secrets ou soit-ils le recruteraient parce qu’il saurait trop de choses. Cette dernière option lui était apparue comme particulièrement excitante même si elle prenait en compte le fait que la première option était tout à fait possible, il attendu la fin du cours pour se précipiter dans le couloir et pour ouvrir la lettre.

L’enveloppe était en papier kraft mais avait un toucher satiné qui donnait l’impression de toucher de la soie. Ce contraste entre son toucher et sa vue mit Tom mal à l’aise, il ne savait pas s’il devait ouvrir cette lettre, la personne ayant acheté cette enveloppe avait du payer cher pour avoir un résultat de ce type. Il s’arrêta un instant, pourquoi s’interrogeait-il sur cette enveloppe, ce n’était qu’un bout de papier.
Et immédiatement, il déchira le papier, il y eut un bruit s’assimilant à un tintement de clochette puis il sortit la lettre, et en une seconde, c’était comme si le temps s’était arrêté, il n’y avait plus aucun bruits. Tom, surprit, lâcha immédiatement l’enveloppe, mais celle-ci resta en l’air, lévitant en face de lui. Un sentiment de panique l’envahit d’un seul coup, son cœur battait la chamade, des gouttelettes de sueur ruisselaient sur son visage blême, des frissons lui parcouraient l’échine en laissant un parterre de chair de poule derrière elles. Sa gorge était asséchée, il ne pouvait prononcer le moindre mot, c’était comme si son corps avait arrêté de lui obéir, ses jambes tremblaient devant cette petite lettre qui voletait devant lui.

Il rassembla tout son courage et approcha sa main de l’objet volant, mais à peine avait-il approché ses doigts que la lettre se déplia et afficha son contenu, en même temps qu’il la lisait, une douce voix lui énonçait les paroles de ce psaume :

« Toi, jeune élève assidu
N’as-tu jamais voulu surpasser ton maître ?
Ainsi, les dieux ont voulu
En toi un pouvoir faire naître.

La force de tes convictions
Opposée à celle de ton ennemi
Fera triompher ta nation
Dont la gloire aura grandit

Humain, élu que les cieux ont choisi
Porte les couleurs que les dieux t’offrirent
Trouve la relique de ton dit ennemi
Touche-la et laisse le pouvoir t’envahir.

Ton objet maintenant remis te permettra
De communiquer avec le divin tu pourras.
Maintenant ta quête est lancée
Qui de vous deux arrivera le premier ? »



Il resta pétrifié, la lettre flottant toujours devant lui, il ne voyait plus rien, ses yeux étaient animés de la vision qui venait d’avoir lieu qui se répétait sans cesse. Il avait du mal à réaliser ce qui venait de se passer devant lui, comment tout ceci pouvait-il avoir lieu sans une intervention divine ? Pourquoi se serait-elle matérialisée comme une lettre ? Pourquoi ?
Il émergea enfin de son inertie et s’aperçu que l’activité avait recommencé dans le lycée tandis que tous les élèves se ruaient vers les portes de sortie, il fit de même en faisant abstraction de ce qui venait d’arriver. Une attitude suspecte lui aurait valu des regards intrigués et il voulait à tout pris éviter ça. Son cœur battait la chamade mais il continuait à marcher vers son appartement, d’un pas décidé.

Après avoir parcouru l’avenue principale qui traversait la petite ville, il tourna à un coin de rue, mais fut brutalement renvoyé en arrière, perdit l’équilibre et s’écrasa au sol. Il leva les yeux et aperçu Elias, un de ses amis d’enfance, qui se tenait devant lui :

- Hey Tom, ça fait un bail, hein ? dit-il en l’aidant à se relever. T’es toujours facile à mettre par terre, on dirait.
Tom s’épousseta légèrement. « Chaud, c’est pas ma journée… »
- Tiens, ça faisait un bail dis-donc ! Qu’est-ce que tu viens faire ici ?
- J’viens passer des vac’s dans ta p’tite ville minuscule !
- Tiens donc, Delhi, ça te suffit pas ?
- Ca pue la pollution Delhi, tu sais et puis, il attrapa la tête de Tom et la lui frottant brutalement, j’voulais te voir aussi, tu sais ?

Tom s’extirpa tant bien que mal de l’étreinte de son vieil ami avant d’ajouter :

- Bah, on a qu’à rentrer à la maison, c’est pas vraiment l’idée que je me faisait d’une vieille réunion amicale.

Ainsi sur le chemin, Elias lui raconta ses péripéties qu’il avait vécu dans sa ville indienne, son lycée là-bas était réputé comme étant l’un des meilleurs du monde. Et la vie là-bas n’avait pas l’air très reposante non plus. Ainsi, la fin de journée se déroula comme un long fleuve (presque) tranquille, jalonné de souvenir, de blague et de rires.

Alors qu’ils étaient sur le point de s’endormir, Tom se dit alors que si Elias lui avait raconté toutes ses aventures farfelues dans les rues indiennes, il ne lui en voudrait pas si il lui expliquait ce qui lui était arrivé précédemment, au pire, il ne le croirait pas, dans tous les cas, il n’y avait pas à hésiter.

Ils étaient chacun sur un lit, la lumière était tamisée et une légère chanson s’élevait de la radio. Elias était allongé sur son lit, les yeux mi-clos, ses longs cheveux châtains étaient étendus sur son oreiller tandis qu’il avait les bras croisés sur le torse. Tom qui lui aussi était allongé se releva, se tourna vers Elias et murmura quelque chose entre ses dents. Elias tourna la tête, un air sarcastique sur le visage :

- T’as des problèmes d’articulations ?
- Non, je voulais juste savoir si tu dormais.
- Bon, tu veux dire un truc, c’est ça ?
- Bah, tu vas peut-être me trouver débile…
- T’inquiète pas, c’est déjà fait, répondit Elias, un sourire aux lèvres.
- Sympa… Marmonna Tom.
- Bah vas-y parle, t’as rien à perdre !
- En fait, c’était tout à l’heure juste avant de te voir j’ai trouvé une enveloppe bizarre et apparemment elle est… euh… comment dire…
- Bah vas-y accouche, tu me fais peur là !
- Bah, ça ressemblait un peu à de la magie.

Il y eut un grand silence pendant quelques secondes, Tom essayait de voir une expression sur le visage surpris d’Elias, il se demandait ce qu’il s’était passé, mais le silence fut bientôt rompu par un rire bruyant. Elias se tordait de rire, il avait du mal à respirer, Tom le regardait ahuri de ce qui le poussait à rire si fort. Elias se redressa, les larmes aux yeux, la voix encore toute retournée.

- De la magie ! Je crois que tu m’avais pas fait un coup comme ça depuis que tu m’as dit que ton père avait les biceps jusqu’au ciel !
- Ca va, on était en maternelle…
- T’as raison, t’as du m’en raconter des pires entre-temps ! Et qu’est-ce qu’il te fait penser que cette enveloppe est bizarre, non, magique ?
- Bah tu vois en l’ouvrant, le temps s’était comme arrêté et la lettre s’est mise à flotter devant moi, et tandis qu’elle s’ouvrait, y’avait une sorte de chant de sirène qui chantait ce qui était écrit sur la lettre à l’intérieur et ensuite, le lycée s’est remis à s’agiter et…

Tom parlait très vite, il en avait le souffle coupé, Elias quand à lui avait abandonné son sourire pour un air à nouveau sarcastique.

- Dis, t’aurais pas fumé quelque chose dernièrement ?
- Je te jure que non, tout se passait devant moi, et j’étais complètement réveillé !
- Montre-moi cette lettre.

Elias avait perdu son sourire et il semblait être très intéressé par cette histoire vu son air séreux quand tom sortit l’enveloppe. Ce dernier la donna à son ami et attendit. Il y eu à nouveau un grand silence tandis que Elias caressait cette enveloppe avec un air sérieux. Puis après avoir ouvert l’enveloppe et lu la lettre à l’intérieur, il tendit l’objet et disant :

- Je te crois. »


Voilà pour immortaliser mon 100e post ^^
Ouais, je sais, il m'en a fallut du temps pour le faire surtout que j'ai pas pu poster sur le forum (logique vu que sinon, j'aurai pas pu en faire 100 pile)
donc j'annonce mon grand retour en espérant que vous êtes pas tous parti ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
baka neko
Accro du forum


Féminin
Nombre de messages : 195
Age : 27
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 06/09/2007

MessageSujet: Re: La Légende De L'Interpol   Mar 2 Déc - 21:31

moua aussi je te crois!!!! trop bien!!!! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Honeo
Accro du forum


Masculin
Nombre de messages : 114
Age : 22
Localisation : Chemin du Bout du Monde 03130 Le Donjon
Date d'inscription : 27/06/2008

MessageSujet: Re: La Légende De L'Interpol   Mar 2 Déc - 22:23

C'était la fin du prologue, maintenant, on rentre dans le vif du sujet (je profite de pas avoir de devoirs pour l'instant Razz )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
baka neko
Accro du forum


Féminin
Nombre de messages : 195
Age : 27
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 06/09/2007

MessageSujet: Re: La Légende De L'Interpol   Mer 3 Déc - 20:10

cest bien cest bien ^^ continue!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Honeo
Accro du forum


Masculin
Nombre de messages : 114
Age : 22
Localisation : Chemin du Bout du Monde 03130 Le Donjon
Date d'inscription : 27/06/2008

MessageSujet: Re: La Légende De L'Interpol   Sam 21 Nov - 1:17

tiens, j'avais complètement oublié c'te fic Very Happy

je vais voir si je peux la continuer, surtout que le sujet me plaît toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Légende De L'Interpol   Aujourd'hui à 5:37

Revenir en haut Aller en bas
 
La Légende De L'Interpol
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» R - mettre une ligne de la légende en italique
» la légende du forum des bannis
» Le menez Bré et sa légende
» La légende de Mélusine
» La légende de la femme persécutée ...

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Physique-chimie à Jean Moulin :: Généralités :: Discussions diverses-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: